Perspectives Collégiales
Abonnement

JUSQU’À LA RÉUSSITE

Pour la première fois dans leur parcours scolaire, les jeunes qui arrivent au cégep doivent faire preuve d’autonomie, notamment dans l’organisation de leur emploi du temps qu’aucune cloche ne vient plus rythmer. Faut-il en conclure pour autant qu’ils sont laissés à eux-mêmes? Loin de là. Les cégeps ont mis en place une série de mesures pour soutenir tous les étudiants dans la réussite de leurs études collégiales.

LE PLAGIAT À L’ÈRE D’INTERNET

Animatrice du Réseau des répondantes et répondants TIC (REPTIC), un organisme rattaché à la Fédération des cégeps, Nicole Perreault s’est penchée sur un phénomène qui préoccupe bon nombre d’enseignants : le plagiat à l’ère électronique. Comment reconnaître dans le travail d’un étudiant un texte puisé dans Internet? Comment déceler et empêcher le réflexe du « copier-coller »? Quelques jours avant son départ pour la Belgique où elle prononcera, à l’invitation de l’Université libre de Bruxelles, une série de trois conférences intitulées Le plagiat et autres types de tricherie scolaire à l’aide des technologies : une réalité, des solutions, Perspectives collégiales… Suite

LE CÉGEP, UNE SOLUTION POUR LES PERSONNES IMMIGRANTES

Partie du Brésil avec un diplôme d’infirmière en poche, Yasmina comptait bien exercer son métier au Québec. Mais, à l’instar de nombreux immigrants scolarisés, elle a dû rapidement se rendre à l’évidence que, sa formation n’étant pas reconnue entièrement dans son pays d’accueil, il lui faudrait prendre des mesures pour décrocher un emploi dans le milieu de la santé. Voici les prémices d’une histoire fictive qui représente la vérité pour plusieurs personnes immigrantes nouvellement arrivées en sol québécois, qu’elles s’appellent Latifa, Didier ou Lorenzo. Pourtant, elles font partie de la solution pour assurer la prospérité du Québec dans un contexte… Suite

L’ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL, UN EFFET TONIQUE SUR L’ÉCONOMIE

Alors que se déroule au Québec une campagne électorale à forte saveur économique, les cégeps proposent au prochain gouvernement 5 pistes à mettre en oeuvre pour que l’enseignement collégial ait un effet encore plus tonique sur notre économie.

POUR FAIRE AVANCER LE QUÉBEC

Attendue de longue date, la nouvelle est finalement tombée lors du dépôt du budget du Québec, le 13 mars dernier : le réseau collégial reçoit une part de 40 % des transferts fédéraux à l’enseignement postsecondaire, soit 74,8 millions de dollars annuellement, dont 70,3 M$ pour les collèges publics. Ce réinvestissement, qui constitue une reconnaissance gouvernementale de la contribution des cégeps au développement du Québec, leur laissera les coudées plus franches pour agir face aux enjeux de notre société.

Au cégep comme dans la vie

Le cégep, c’est beaucoup plus qu’un lieu de formation. Franchir la porte d’un établissement du réseau collégial public, c’est se retrouver au coeur d’une microsociété, d’un milieu de vie où les jeunes évoluent, acquièrent une formation de qualité tout en se développant sur le plan personnel, notamment par la pratique d’activités socioculturelles. Ces activités n’auraient-elles pas aussi un effet positif sur la réussite scolaire?

S’ENGAGER À ÊTRE RECONNU

Véritable indicateur des apprentissages réalisés en périphérie des cours, la mesure de Reconnaissance de l’engagement étudiant s’exprime par une mention ajoutée au bulletin. Accessible, elle permet à l’étudiant inscrit à temps plein de voir officialiser son action bénévole dans le cadre d’un projet d’une soixantaine d’heures, réalisé dans l’un des sept domaines d’activité reconnus. Portrait d’une mesure attendue dans les collèges et qui connaît une popularité grandissante.

LE RÔLE DES CÉGEPS EN FORMATION CONTINUE : UNE NÉCESSITÉ CROISSANTE MAIS… DES OBSTACLES À LEVER

À l’occasion de la consultation menée par le gouvernement du Québec en vue d’élaborer le plan d’action 2008-2013 de la Politique gouvernementale d’éducation des adultes et de formation continue, le bulletin Perspectives collégiales reproduit ici, avec l’autorisation de l’auteur, Paul Bélanger, un texte d’opinion publié le 15 novembre dernier sur le site Web du quotidien Le Soleil.

LE CÉGEP A 40 ANS

Il y a 40 ans cet automne, les recommandations du rapport Parent menaient à l’ouverture des 12 premiers cégeps. Avant-gardiste par sa conception et démocratique par son accessibilité, le modèle allait par la suite s’étendre rapidement sur l’ensemble du territoire. En tout, ce sont 48 cégeps qui conduiront, au fil des décennies, pas moins de 1,5 million de Québécois et de Québécoises à décrocher un diplôme d’études collégiales. Ces établissements du réseau collégial public ont été — et demeurent — l’un de nos meilleurs outils collectifs de développement.

LE 48 DIRECTIONS GÉNÉRALES DE CÉGEP ADRESSENT UN MESSAGE PRESSANT AU PREMIER MINISTRE DU QUÉBEC

Perspectives collégiales vous présente une lettre signée par les 48 directeurs généraux et directrices générales de cégep, et transmise le 1er mai 2007 au premier ministre du Québec, M. Jean Charest.