Bourses courts séjours étudiants québécois

Doté d’un budget de 470 000 $ pour l’année scolaire 2017-2018, ce programme vise l’octroi de bourses pour des stages ATE, des stages crédités ou des séjours d’étude dans un établissement partenaire d’une durée minimale de six semaines à l’international. Les étudiants bénéficient ainsi de bourses dont le montant maximum varie de 750 $ à 1 000 $ mensuellement pour la durée du séjour.

Objectif du programme 

Ce programme vise à appuyer les collèges québécois dans un objectif d’internationalisation de la formation en incitant les étudiants à compléter une partie de leur formation à l’extérieur du Québec, grâce à un soutien financier d’appoint approprié, en vue de développer leurs compétences et leurs habiletés à réussir dans un contexte international.

Dates d’échéance 2017-2018

  • 17 mai 2017 pour les projets se déroulant de septembre à décembre 2017
  • 10 octobre 2017 pour les projets se déroulant de janvier à mars 2018
  • 30 janvier 2018 pour les projets se déroulant d’avril à août 2018

À noter

  • La durée des séjours doit être entre 6 semaines et 8 mois
  • Le séjour devra se dérouler dans la période liée à l’appel
  • À la date de tombée, pour que votre dossier soit accepté, vous devez nous transmettre la lettre du registraire ainsi que la lettre du partenaire étranger. Si vous êtes dans l’impossibilité de présenter lesdits documents, votre dossier ne pourra être retenu.
  • À partir de l’année 2017-2018, les montant s’élèvent à un maximum de :
    – 1 000 $ par mois, soit 250 $ par semaine, pour toutes les destinations, à l’exception des États-Unis, du Mexique et des autres provinces canadiennes (hors Québec);
    – 750 $ par mois, soit 187,50 $ par semaine, pour les États-Unis, le Mexique et les autres provinces canadiennes (hors Québec).

Étapes à suivre pour présenter une demande de bourses de courts séjours

Pour présenter des candidatures, le responsable du programme doit préalablement communiquer avec monsieur Jean-Dominique Graniero afin d’obtenir son identifiant et son mot de passe et ensuite remplir le formulaire en ligne auquel il devra joindre individuellement les documents suivants en format PDF :

1. La lettre du registraire ou de l’organisation scolaire de l’établissement devant indiquer les informations suivantes :

  • Nom de l’étudiant
  • Code permanent
  • Numéro du programme d’études
  • Qu’il possède le statut de résident du Québec
  • Qu’il a complété au moins 28 unités au Québec
  • Qu’il soit inscrit dans une formation à temps plein
  • Que les activités complétées à l’étranger soient acceptées comme équivalence

Télécharger un exemple

2. La lettre du partenaire étranger devant décrire les informations suivantes : 

  • Nom de l’étudiant
  • Services offerts (par exemple : accueil, hébergement, accompagnement pédagogique)
  • Modalités d’évaluation des activités de formation convenues entre les partenaires
  • Dates de début et de fin du séjour

Télécharger un exemple

3. La convention de stage (optionnelle)

Dans le cas d’un stage crédité ou ATE, une copie signée de la convention de stage précisant :

  • l’identification des parties impliquées dans le stage (noms et signatures de l’étudiant, l’entreprise et le cégep d’attache)
  • les responsabilités ou les obligations des parties doivent être minimalement détaillées
  • le déroulement du stage (durée, horaire, indemnité et contenu)

Nous vous invitons, sans que cela soit obligatoire, à ajouter des articles sur :

  • la protection sociale et responsabilité civile du stagiaire;
  • la responsabilité civile de l’entreprise;
  • les responsabilités, discipline et confidentialité du stagiaire;
  • les responsabilités de l’établissement d’attache, de l’établissement d’accueil et de l’entreprise d’accueil.

Pour obtenir un exemple très complet de convention de stage, consultez les pages 80 à 84 du Guide sur les risques du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada (RCCFC).

4. Le relevé de notes (si la lettre du registraire ne fait pas mention du nombre d’unités obtenues par l’étudiant)

DOCUMENTS À JOINDRE POUR UN ÉTUDIANT AYANT BÉNÉFICIÉ DE LA BOURSE DE COURT SÉJOUR

  • Lettre du registraire ou de l’organisation scolaire pour attester :
    − la réussite ou les échecs des unités liées à son séjour à l’étranger
    − qu’il a bien suivi et réussi sa formation à l’étranger dans le cadre d’études ou de stages
    ou que le stage a été réalisé en Alternance travail-études en précisant le nombre d’heures de stage ATE
    Télécharger un exemple
  • Lettre du service des finances pour attester le versement du montant de la bourse à l’étudiant boursier