Programme de soutien à la mobilité enseignante

Le Programme de soutien à la mobilité enseignante au collégial vise à permettre à des enseignantes et enseignants des cégeps d’enrichir leurs connaissances, leur expérience et leurs pratiques, tant sur le plan disciplinaire que pédagogique, grâce à la réalisation d’un court séjour de ressourcement, d’enseignement ou de recherche à l’étranger, d’une durée minimale de deux semaines.

Activités admissibles et soutien accordé

Ce programme s’adresse au personnel enseignant des cégeps dans des programmes du secteur régulier. La durée des séjours doit être minimalement de 2 semaines.

Chaque enseignant peut recevoir une seule allocation par douze mois.

L’allocation couvre le coût du transport aérien de même que les frais de séjour, jusqu’à concurrence de 3 000 $ par projet.

Consultez la revue Les enseignants des cégeps à travers le monde.

Les activités suivantes sont admissibles :

  • agir comme enseignant ou conférencier invité dans le cadre de cours ou de séminaire offerts à des étudiants ou à des enseignants d’établissements d’enseignement supérieur à l’étranger;
  • participer, à titre de chercheur invité, à des projets de recherche scientifiques, technologiques ou pédagogiques menés par des organismes ou établissements d’enseignement supérieur à l’étranger;
  • réaliser des activités ciblées de prospection et d’appropriation de modèles, de pratique et d’outils novateurs dans son domaine de spécialisation en vue d’enrichir son expertise.

La participation à des colloques n’est pas admissible.

Voici quelques remarques découlant de l’évaluation des dossiers susceptibles de vous aider dans vos prochaines demandes :

  • Les projets de mobilité enseignante ne doivent pas être confondus avec des projets d’accompagnement d’étudiants en stage, d’investigation sur un milieu de stages ou de participation à des colloques.
  • Le programme de séjour ne doit pas être composé d’une série de visites d’établissements, mais plutôt centré sur le travail auprès d’un ou deux partenaires reconnus comme établissement d’enseignement supérieur.

Le nombre de demandes soumises dans le cadre du programme soutien à la  mobilité enseignante nous oblige à faire une appréciation qualitative des  dossiers présentés. Nous évaluons les demandes en  tenant compte des critères suivants :

  • Rayonnement et portée éducative
  • Pertinence du projet et caractère novateur
  • Cohérence
  • Qualité du dossier de présentation
  • Financement de appui complémentaire.

Pour plus de renseignements sur le programme, cliquez ici.

Dates d’échéance 2017-2018

  • 27 septembre 2017 pour les projets se déroulant de novembre 2017 à avril 2018
  • 6 février 2018 pour les projets se déroulant de mai à octobre 2018

ÉTAPES À SUIVRE –  PROGRAMME DE SOUTIEN À LA MOBILITÉ ENSEIGNANTE

Vous devez contacter le responsable international de votre cégep avant de compléter votre demande afin de connaître la marche à suivre dans votre établissement.

Pour présenter une demande, l’enseignant doit préalablement procéder à la création d’un compte personnel. Par la suite, il pourra remplir sa demande et la sauvegarder pour la compléter ultérieurement ou la soumettre lorsqu’elle est complète en y joignant individuellement les documents suivants en format PDF :

  1. Lettre du directeur des études
    Cette lettre doit démontrer un appui à votre projet.
  2. Lettre du partenaire
    Cette lettre doit provenir d’un organisme ou établissement d’enseignement supérieur à l’étranger.
  3. Calendrier détaillé des activités
    Le programme de séjour doit comporter un minimum de 10 jours ouvrables  d’activités reliées à l’une ou l’autre des catégories admissibles. Il est essentiel de  fournir le programme d’activités pour la durée du séjour. Nous pouvons considérer  que deux journées soient consacrées  au transport interurbain et international à  l’intérieur des 10 jours d’activités.
  4. Preuve du coût de transport aérien
    Une évaluation des coûts peut facilement être trouvée sur internet.
  5. Curriculum vitae
    Veuillez fournir votre curriculum vitae mis à jour.

Tous les détails pour remplir le formulaire se trouvent dans le Guide de présentation d’une demande.

Rapport de mission

L’enseignante ou l’enseignant est tenu de remettre un rapport de mission à la Direction des affaires internationales dans les trois mois suivant son retour au Québec.