Communiqués

LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS FÉLICITE LES PREMIERS RÉCIPIENDAIRES AU COLLÉGIAL DU PRIX D’EXCELLENCE DU FRQNT

Montréal, le 10 mars 2014 — La Fédération des cégeps félicite les récipiendaires du Prix d’excellence du Fonds de recherche du Québec — Nature et technologies (FRQNT), remis cet après-midi dans le cadre de la Journée de la recherche 2014, à l’École nationale d’aérotechnique du Cégep Édouard-Montpetit. L’enseignant au département de physique du Cégep de Sherbrooke, Martin Aubé, et le titulaire de la Chaire Textiles techniques innovants du Groupe CTT du Cégep de Saint-Hyacinthe, Olivier Vermeersch, se sont vus décerner ce prix ex aequo, en raison de la grande qualité des candidatures issues du collégial, a souligné le jury.

Décerné pour la première fois au niveau collégial, ce prix vise à récompenser la contribution exceptionnelle d’un chercheur à l’avancement des connaissances dans les domaines des sciences naturelles, des sciences mathématiques et du génie, ainsi que la reconnaissance de ses travaux sur le plan international et leurs retombées pour le Québec.

Physicien, détenteur d’un doctorat en télédétection, Martin Aubé a été honoré pour ses travaux sur la pollution lumineuse. Il a conçu le premier spectromètre permettant de fournir une estimation indirecte des aérosols nocturnes à partir de la mesure de la pollution lumineuse. Pour sa part, Olivier Vermeersch, qui détient un doctorat en ingénierie textile, s’est vu reconnaître sa grande contribution au développement et à la commercialisation de plusieurs technologies de textiles intelligents de renommée internationale. Les deux chercheurs se sont distingués aussi par leurs efforts pour favoriser l’émergence d’une relève scientifique, notamment à travers la promotion des carrières dans le domaine et l’encadrement des stagiaires.

Auparavant réservé au niveau universitaire, le Prix d’excellence du FRQNT sera dorénavant remis en alternance à des chercheurs des collèges et des universités.

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d’affaires étudiantes, de formation continue, de financement, de ressources humaines, d’évaluation de la scolarité, d’affaires juridiques, de négociation et de relations du travail. La Fédération des cégeps représente les collèges pour la négociation des conventions collectives. www.fedecegeps.qc.ca

— 30 —

Source : Fédération des cégeps

Renseignements : Judith Laurier, directrice des communications, 514 381-8631, poste 2337; cellulaire : 514 239-2088