Communiqués

83e congrès de l’Association francophone pour le savoir (Acfas)

LA RECHERCHE SE TROUVE AU COLLÉGIAL

Rimouski, le 21 mai 2015 — La recherche au collégial se démarque plus que jamais au 83e congrès de l’Acfas, qui se déroule cette année du 25 au 29 mai à l’Université du Québec à Rimouski, au Cégep de Rimouski ainsi qu’à l’Institut maritime du Québec. Plusieurs colloques qui mettent en valeur la recherche qui se fait dans les cégeps, la 20e édition du concours des Prix étudiants de l’Association pour la recherche au collégial et le Prix Acfas — Recherche au collégial sont là pour en témoigner.

BigBoxAcfas

Colloques scientifiques : pleins feux sur la richesse de la recherche collégiale

En plus d’une multitude de communications libres issues de la recherche au collégial présentées tout au long de ce 83e congrès de l’Acfas, dix colloques sont organisés par des chercheurs et des chercheuses de cégep :

Lundi 25 mai, de 8 h 30 à 19 h, Institut maritime du Québec

Légumes de mer et aliments santé : les grandes algues marines de l’Atlantique Nord comme source d’innovation (colloque 105)

Ce  colloque traite des stratégies d’approvisionnement durable et des effets bénéfiques sur la santé des grandes algues marines. Ces végétaux marins ont connu une évolution distincte et produisent des molécules originales qui ne se retrouvent pas chez les végétaux terrestres, ce pourquoi ils suscitent un vif intérêt auprès de la communauté scientifique ainsi qu’un nouvel engouement auprès de l’industrie et des consommateurs. Responsables : Éric Tamigneaux, Cégep de la Gaspésie et des Îles, Lucie Beaulieu, Université Laval

Lundi 25 mai, de 8 h 30 à 18 h, Cégep de Rimouski

Influence persistante de l’origine sociale sur l’accès et la persévérance aux études supérieures : partage des connaissances sur les étudiants de groupes sous-représentés (colloque 533)

Ce colloque porte sur l’influence persistante de l’origine sociale sur l’accès aux études supérieures et sur les cheminements scolaires d’étudiants issus de certains groupes de la population. On y abordera notamment la question des étudiants d’origine autochtone, du groupe sociolinguistique d’appartenance ainsi que des étudiants issus de familles à faible capital scolaire. Responsables : Marco Gaudreault, Cégep de Jonquière, Shanoussa Aubin-Horth, Université du Québec à Rimouski (UQAR), Sophie Duchaine, Université du Québec (UQ)

Lundi 25 mai, de 9 h à 17 h, Université du Québec à Rimouski

Écrire, vivre, penser, enseigner (colloque 329)

À l’heure où la recherche-création en lettres attire de plus en plus d’étudiants universitaires, ce colloque vise à questionner les tensions ou la fertilité des rapports entre la création littéraire, la réflexion intellectuelle et l’enseignement et, de façon plus large, à s’interroger sur la situation politique de l’écrivain, ébranlée par une dévalorisation de la culture et du rôle des humanités au sein de l’université. Responsables : Étienne Beaulieu, Cégep de Drummondville, Kateri Lemmen’s et Martin Robitaille, Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Mardi 26 mai, de 8 h 45 à 19 h — mercredi 27 mai, de 9 h à 12 h, Cégep de Rimouski

La pratique de l’histoire régionale au Québec (colloque 320)

Entre le récit des figures et événements du local, l’explication de l’origine des toponymes, la mise en forme des témoignages ethnographiques, la publication de fonds d’archives inédits et les démarches de patrimonialisation, l’histoire régionale reste un objet multiforme. Ce colloque propose de faire un état des lieux de la pratique de l’histoire régionale au Québec, notamment par la mise en relief de la variété des pratiques et de ses objets. Responsables : Kurt Vignola, Cégep de Rimouski, Jean-René Thuot, Nicolas Beaudry et Karine Hébert, Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Mardi 26 mai, de 9 h à 19 h, Université du Québec à Rimouski

L’innovation ouverte : enjeux partagés entre la recherche et la pratique (colloque 33)       

Ce colloque présente des communications scientifiques et des ateliers collaboratifs sur le thème de l’innovation ouverte (IO), un concept désormais incontournable en matière de développement des entreprises et des collectivités. Un portrait de la recherche actuelle sur l’innovation ouverte et la recherche collaborative au Québec sera ainsi dressé, notamment à travers l’approche collaborative des Living Labs (LL). Responsables : Jun Xiao et Sandrine Ducruc, Cégep de Victoriaville, David Guimont et André Gobeil, Cégep de Rivière-du-Loup, Dominic Lapointe, Université du Québec à Montréal (UQAM)

Mardi 26 mai, de 9 h à 16 h 30 — mercredi 27 mai, de 9 h 30 à 12 h, Université du Québec à Rimouski

Territoires imaginaires : les lieux mythiques dans la littérature québécoise (colloque 322)

Qu’en est-il des lieux inventés, mythiques ou utopiques dans nos sociétés postmodernes? Leurs représentations remplissent-elles toujours un rôle structurant et fédérateur? Existe-t-il quelque chose comme une utopie propre au Québec? C’est à ces questions que ce colloque propose de répondre par l’étude d’œuvres littéraires québécoises réifiant ou déconstruisant des lieux mythiques, ou inventant de nouveaux lieux, de nouvelles utopies. Responsables : Georges Desmeules, Cégep Garneau, Camille Deslauriers, Université du Québec à Rimouski (UQAR), Christiane Lahaie, Université de Sherbrooke

Mardi 26 mai, de 9 h à 17 h 30, Institut maritime du Québec

Les jeunes de minorités sexuelles, la diversité régionale et les rapports aux espaces géographiques, symboliques et virtuels (colloque 623)

Ce colloque propose une exploration multidisciplinaire de thèmes actuels en recherche concernant les enjeux vécus par les jeunes de 14 à 30 ans de minorités sexuelles, principalement les jeunes lesbiennes, gais, bisexuels, transsexuels/transgenres et queer (LGBTQ), en prenant en compte le rapport aux espaces géographiques, symboliques et virtuels. Responsables : Julie Podmore, John Abbott College, Line Chamberland, Université du Québec à Montréal (UQAM)

Mardi 26 mai, de 10 h à 17 h — mercredi 27 mai, de 8 h 30 à 15 h 30, Institut maritime du Québec

Écosystèmes d’innovation en région éloignée : enjeux de développement pour le Québec (colloque 15)

Ce colloque vise notamment à analyser les approches de soutien à l’innovation développées dans certains pays leader en innovation, à faire ressortir les déterminants clés de l’innovation dans les exemples analysés et à identifier les enjeux de la recherche comme instrument de soutien à l’innovation dans les régions éloignées. Responsables : David Bourdages, Centre d’initiation à la recherche et d’aide au développement durable (CIRADD) affilié au Cégep de la Gaspésie et des Îles, Guglielmo Tita et Yan Castonguay, Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Mercredi 27 mai, de 8 h 45 à 17 h, Cégep de Rimouski

La recherche collégiale et son milieu : enracinement, déploiement et interdépendance (colloque 4)

Bien que les activités de recherche scientifique au collégial prennent racine dans une tradition disciplinaire, elles sont également ancrées dans un domaine particulier et sont menées dans un contexte qui nécessite de prendre en compte la culture institutionnelle, tout en s’inscrivant à l’échelle locale, nationale, voire internationale. Ce colloque se questionne sur la manière dont les différents aspects de la recherche peuvent se nourrir les uns les autres, forger ou renforcer des réseaux et traduire significativement toute la richesse de la collégialité. Responsables : Lynn Lapostolle et Hélène Tardif, Association pour la recherche au collégial (ARC)

Jeudi 28 mai, 8 h 30 à 17 h, Université du Québec à Rimouski

Innover en santé à l’ère numérique : un jeu sérieux (colloque 620)

L’utilisation de technologies de modélisation et d’animation — un savoir-faire traditionnellement utilisé dans le domaine du divertissement — offre le potentiel d’innover et de raffiner les méthodes diagnostiques et thérapeutiques. Ce colloque multidisciplinaire explore différents thèmes pouvant interpeller la communauté de pratique du Québec, du Canada et de l’étranger intéressée par l’intégration de l’imagerie numérique au service des soins de santé. Responsables : Isabelle Béchard, Centre de développement et de recherche en imagerie numérique (CDRIN) affilié au Cégep de Matane, Frédéric Banville, Université du Québec à Rimouski

Le Centre de développement et de recherche en imagerie numérique offre en outre des ateliers de capture de mouvement ouverts au grand public le lundi 25 et le mardi 26 mai à l’Université du Québec à Rimouski. Les participants pourront découvrir cette technologie et ses applications à travers des personnages virtuels et s’initier à la modélisation ainsi qu’à l’animation 3D.

20e édition du concours des Prix étudiants de l’ARC

Le concours des Prix étudiants de l’Association pour la recherche au collégial (ARC), qui célèbre sa vingtième édition cette année, permettra à trois étudiants finalistes de présenter les fruits de leur recherche lors du colloque La recherche collégiale et son milieu : enracinement, déploiement et interdépendance (27 mai). Les Prix étudiants de l’ARC visent à faire reconnaître et à valoriser la participation des étudiantes et des étudiants à des activités de formation à la recherche menées au sein d’établissements d’enseignement collégial dans tous les programmes et toutes les disciplines. Les prix offerts par l’ARC se déclinent en trois bourses de 1000 $, 600 $ et 400 $.

Deux nouveaux prix qui récompensent la recherche au collégial

Depuis 2014, deux nouvelles reconnaissances soulignent l’excellence des activités de recherche menées par des acteurs du réseau collégial, officialisant du même souffle l’importance et la qualité de cette recherche. Le Prix d’excellence du Fonds de recherche du Québec — Nature et technologies est désormais décerné une année sur deux à un chercheur au collégial, tandis que le Prix Acfas — Recherche au collégial récompense annuellement la qualité des activités de recherche d’une personne œuvrant au sein du réseau collégial.

La recherche au collégial, c’est…

Depuis leur création, les cégeps contribuent à l’accroissement du savoir et à l’avancement des sciences à travers des projets de recherche dans des champs d’application multiples et variés ainsi que des collaborations fructueuses avec les universités. Affiliés chacun à un collège et répartis sur l’ensemble du territoire, les 49 centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT) répondent quant à eux à des besoins d’innovation et de transfert technologique dans les organisations et dans les entreprises, en particulier dans les PME, ou encore mènent des travaux axés sur le développement de pratiques sociales novatrices dont les retombées profitent à la société dans son ensemble. En créant des conditions propices à la recherche pour les étudiants comme pour les enseignants, les professionnels et les employés de soutien, les cégeps favorisent l’émergence de la relève scientifique.

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d’affaires étudiantes, d’affaires internationales, de formation continue, de financement, de ressources humaines, d’évaluation de la scolarité, d’affaires juridiques, de technologies de l’information, de négociation et de relations du travail. La Fédération des cégeps représente les collèges pour la négociation des conventions collectives. www.fedecegeps.qc.ca  

— 30 —

Pour suivre les cégeps en direct sur Twitter au 83e congrès de l’Acfas, rendez-vous sur le compte @fedecegeps ou utilisez le mot-clic #AcfasCégep.

Pour en savoir plus sur le Prix Acfas — Recherche au collégial, visitez la section du site web de l’Acfas consacrée aux Prix Acfas.

Pour la programmation complète du 83e congrès de l’Acfas, visitez le site web de l’Acfas.

 

Source : Fédération des cégeps

Renseignements : Mathieu St-Onge, conseiller en communication, mathieu.st-onge@fedecegeps.qc.ca ; cellulaire : 514 561-7845