Communiqués

LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS PRÉSENTE SES ATTENTES POUR LA RÉVISION DU MODÈLE DE FINANCEMENT DU RÉSEAU COLLÉGIAL PUBLIC

Montréal, le 16 janvier 2018 — La Fédération des cégeps présente cet après-midi, devant un comité d’experts mandatés par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, son mémoire présentant les attentes du réseau collégial public en ce qui a trait au renouvellement de son modèle de financement. Les cégeps considèrent que le modèle actuel de financement convenu en 1992 par le ministère de l’Éducation et les cégeps, le modèle « FABES », mérite d’être revu en profondeur. Bien que les principes sous-jacents de ce modèle demeurent pertinents, ses paramètres n’ont pas évolué au même rythme que les besoins des étudiants, des cégeps et de la société québécoise.

Fruit des consultations menées par la Fédération auprès des 48 cégeps, ce mémoire regroupe les orientations privilégiées par le réseau pour rendre le modèle de financement des collèges plus apte à soutenir la réalisation de la mission des cégeps, à répondre aux besoins des étudiants, en particulier en matière de persévérance et de réussite, à permettre davantage d’agilité et d’efficience dans le respect du processus budgétaire, tant des cégeps que du ministère, ainsi qu’à faciliter l’arrimage de l’enseignement supérieur aux besoins évolutifs de la société québécoise.

« À l’heure où les cégeps sont appelés à jouer un rôle accru pour répondre aux besoins grandissants et de plus en plus diversifiés des jeunes, des adultes, des entreprises et des organismes du Québec, le modèle de financement actuel, qui a fait son temps, doit être révisé de manière substantielle et s’accompagner d’un réinvestissement conséquent », a indiqué le président-directeur général de la Fédération des cégeps, M. Bernard Tremblay.

Des attentes claires, un réinvestissement nécessaire

Les attentes des cégeps à l’égard de la révision de ce modèle portent à la fois sur la hauteur du financement attribué au réseau collégial public et sur la répartition de ce financement parmi ses 48 établissements. Le réseau des cégeps compte notamment sur un réinvestissement important et durable pour combler le sous-financement et les compressions budgétaires de l’ordre de 155 M$ subies ces dernières années. À la suite de cet exercice de révision du modèle de financement, les cégeps s’attendent donc à recevoir une allocation supérieure, pour un nombre d’étudiants donné. Ils considèrent également souhaitable d’avoir une période de transition de 3 à 5 ans entre le modèle de financement actuel et l’application du nouveau modèle.

Au total, le mémoire de la Fédération des cégeps comprend 27 attentes qui concernent autant le niveau et la prévisibilité du financement, les mesures spécifiques liées aux besoins émergents des étudiants et des établissements, la structure de base des cégeps, le financement des activités pédagogiques et les cégeps comme milieu de vie que l’internationalisation des cégeps et la recherche collégiale.

On peut consulter le mémoire intitulé Un modèle de financement renouvelé pour des cégeps en évolution sur le site de la Fédération des cégeps.

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d’affaires étudiantes, d’affaires internationales, de formation continue et de services aux entreprises, de financement, de recherche, de ressources humaines, d’évaluation de la scolarité, d’affaires juridiques, de ressources informationnelles, de négociation et de relations du travail. La Fédération des cégeps représente les collèges pour la négociation des conventions collectives. www.fedecegeps.qc.ca.

 — 30 —

Source : Fédération des cégeps

Renseignements : Judith Laurier, directrice des communications, 514 381-8631, poste 2337; cellulaire : 514 239-2088

Suivez-nous sur Twitter : @fedecegeps