Communiqués

Semaine nationale de prévention du suicide

LES CÉGEPS PARLENT DU SUICIDE POUR SAUVER DES VIES

Montréal, le 5 février 2018 — La Fédération des cégeps profite de la 28Semaine nationale de prévention du suicide, qui se déroule du 4 au 10 février 2018, pour réitérer toute l’importance de s’engager collectivement pour réduire le taux de suicide et promouvoir les bienfaits d’une bonne santé mentale.

Avec une population étudiante âgée majoritairement entre 17 et 24 ans, tranche d’âge où le suicide reste l’une des principales causes de mortalité, les cégeps doivent redoubler d’efforts en matière de prévention du suicide, car il représente près du tiers des décès des jeunes hommes (15 à 24 ans) et près du cinquième chez les jeunes femmes (15 à 24 ans). Néanmoins, comme le démontrent les données provisoires recueillies par l’Institut national de santé publique du Québec pour l’année 2015, un plateau semble avoir été atteint dans cette catégorie d’âge, autant chez les hommes que chez les femmes.

« Malgré les données encourageantes sur la stabilité du taux de suicide chez les jeunes, il faut tout de même demeurer vigilant et poursuivre nos efforts afin de renforcer le filet humain autour des personnes à risque tout en leur démontrant que le suicide n’est pas une option », a déclaré Bernard Tremblay, président-directeur général de la Fédération des cégeps.

Promouvoir l’importance de cultiver une saine santé mentale

Les cégeps contribuent activement à la prévention du suicide tout au long de l’année. Les intervenants psychosociaux présents dans les collèges s’intéressent quotidiennement aux divers aspects touchant le bien-être psychosocial des étudiants et interviennent auprès de ceux qui éprouvent une problématique de santé mentale ou d’ordre psychosocial ou encore vivant une détresse psychologique. Dans le cadre de la Semaine nationale de prévention du suicide, ils organisent diverses activités (kiosque, atelier, création artistique, affichage, distribution de douceurs, etc.) pour aider les étudiants à développer leurs compétences sociales, les sensibiliser à l’importance de prendre soin de leur santé mentale, en plus de les informer sur les ressources disponibles.

Les réseaux de sentinelles

La Fédération des cégeps rappelle que les collèges ont mis en place des réseaux de sentinelles. Cette initiative, rendue possible grâce au soutien financier du Secrétariat à la jeunesse, dans le cadre de la Stratégie d’action jeunesse 2016-2021, permet aux membres du personnel des cégeps susceptibles d’être en contact avec des personnes suicidaires de suivre la formation Agir en sentinelle pour la prévention du suicide. Cette formation sert à outiller les participants à reconnaître dans leur milieu de vie les signes précurseurs des comportements suicidaires et à rediriger les personnes à risque vers les ressources d’aide appropriées.

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d’affaires étudiantes, d’affaires internationales, de formation continue et de services aux entreprises, de financement, de recherche, de ressources humaines, d’évaluation de la scolarité, d’affaires juridiques, de ressources informationnelles, de négociation et de relations du travail. La Fédération des cégeps représente les collèges pour la négociation des conventions collectives. www.fedecegeps.qc.ca.

 — 30 —

Source : Fédération des cégeps

Renseignements :  Judith Laurier, directrice des communications, 514 381-8631, poste 2337; cellulaire : 514 239-2088

Suivez-nous sur Twitter : @fedecegeps