Communiqués

Plan d’action gouvernemental en entrepreneuriat 2017-2022

LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS JUGE INACCEPTABLE QUE LES COLLÈGES SOIENT ABSENTS DU PLAN D’ACTION EN ENTREPRENEURIAT

Montréal, le 26 mars 2018 — Réagissant au lancement du Plan d’action gouvernemental en entrepreneuriat 2017-2022, dévoilé vendredi dernier, la Fédération des cégeps a indiqué aujourd’hui qu’elle trouve inacceptable le fait que ce plan, qui évoque la formation et l’accompagnement des jeunes entrepreneurs, fasse la part belle aux organisations privées ou à but non lucratif, contournant ainsi les cégeps.

« Alors que les étudiants du cégep attirés par l’entrepreneuriat sont à une étape où ils ont besoin du soutien de l’établissement qu’ils fréquentent, les collèges sont en définitive absents de ce plan gouvernemental, que nous attendions d’ailleurs depuis longtemps.

Et cela, même si les cégeps sont très actifs en matière de formation à l’entrepreneuriat et de soutien au développement de projets entrepreneuriaux et, surtout, en bonne position pour agir à cet égard sur tout le territoire », a signalé le président-directeur général de la Fédération des cégeps, M. Bernard Tremblay.

Les établissements du réseau collégial public offrent des formations et de l’accompagnement destinés à soutenir les jeunes entrepreneurs pour les amener à élargir leur champ de compétences. À titre d’exemple, le Cégep Garneau, véritable précurseur dans le domaine, a mis sur pied l’École d’entrepreneuriat de Québec, qui a notamment pour mission d’offrir des activités d’accompagnement et de formation aux entrepreneurs, et la capacité de déployer ses actions sur l’ensemble du territoire du Québec en collaboration avec des acteurs socioéconomiques locaux et régionaux. Pourtant, malgré les représentations menées par ce cégep auprès du gouvernement pour faire connaître son école et s’assurer qu’elle puisse contribuer davantage au progrès de l’entrepreneuriat québécois dans le cadre du plan d’action gouvernemental 2017-2022, ce dernier semble miser plutôt sur l’École des entrepreneurs du Québec, un établissement privé, négligeant ainsi une offre de services déjà reconnue dans le réseau collégial public et le milieu des affaires et soutenue par la communauté d’affaires de la grande région de Québec.

Au fil des ans, les cégeps ont aussi mis sur pied des formations arrimées à la réalité des entrepreneurs, notamment le programme Pratiques de gestion d’entreprises, qui mène à l’obtention d’une attestation d’études collégiales. Une quinzaine de cégeps sont par ailleurs regroupés au sein du Projet d’éducation entrepreneuriale au collège (PÉEC), qui s’est donné pour mission de coordonner les efforts des établissements offrant des activités de développement et de promotion de l’esprit entrepreneurial sous toutes ses formes. Enfin, la Fédération des cégeps est partenaire du Défi OSEntreprendre depuis sa création.

C’est donc avec surprise et déception que la Fédération, qui a fait de nombreuses démarches en vue de faire connaître le rôle stratégique des cégeps en entrepreneuriat, a pris connaissance du plan d’action gouvernemental. La Fédération s’attend à ce que le gouvernement reconnaisse le rôle crucial des cégeps dans ce domaine et réserve, à même les importants crédits prévus pour la mise en œuvre du plan d’action en entrepreneuriat, des sommes pour le réseau des cégeps.

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d’affaires étudiantes, d’affaires internationales, de formation continue et de services aux entreprises, de financement, de recherche, de ressources humaines, d’évaluation de la scolarité, d’affaires juridiques, de ressources informationnelles, de négociation et de relations du travail. La Fédération des cégeps représente les collèges pour la négociation des conventions collectives. www.fedecegeps.qc.ca.

— 30 —

Source : Fédération des cégeps

Renseignements : Judith Laurier, directrice des communications, 514 381-8631, poste 2337; cellulaire : 514 239-2088

Suivez-nous sur Twitter : @fedecegeps