Communiqués

Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur

UN PLAN D’ACTION ET DES INVESTISSEMENTS QUI AIDERONT LES CÉGEPS À POURSUIVRE LE VIRAGE NUMÉRIQUE

Montréal, le 30 mai 2018 — La Fédération des cégeps se réjouit de l’annonce du Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur, présenté cet après-midi par le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, M. Sébastien Proulx, et la ministre de l’Enseignement supérieur, Mme Hélène David. Sur l’enveloppe budgétaire de près de 1,2 milliard de dollars annoncée pour la mise en œuvre de ce plan au cours des cinq prochaines années du primaire à l’université, le gouvernement prévoit consacrer un total de 387 750 000 $ pour l’enseignement supérieur.

Le réseau collégial reçoit une part très importante de ce montant, soit près de 240 M$ qui devront être investis d’ici 2023 dans les cégeps pour notamment soutenir le développement des compétences numériques des étudiants, favoriser la formation continue du personnel enseignant, professionnel et de soutien en matière de pédagogie numérique, soutenir les établissements dans l’acquisition d’équipements numériques à des fins pédagogiques et accroître l’utilisation de ressources et de logiciels en support à l’apprentissage. Par ailleurs, une des mesures phares annoncées dans le plan d’action numérique est la création de la plateforme eCampus Québec, qui doit regrouper l’ensemble de l’offre de formation à distance en enseignement supérieur et pour laquelle le réseau collégial collabore déjà aux travaux de mise en œuvre.

« Le vaste chantier annoncé cet après-midi est une bonne nouvelle pour le Québec, lequel doit plus que jamais s’engager dans l’avenir de la formation à l’ère numérique alors que la majorité des 240 000 nouveaux emplois qui seront créés d’ici 2024 exigeront une qualification en enseignement supérieur et devront miser sur de fortes compétences numériques. Nous nous réjouissons d’autant plus que ce plan répond globalement aux besoins exprimés par le réseau collégial public pour réussir sa transition numérique. Les cégeps ont été à l’avant-garde en la matière et plusieurs mesures dévoilées aujourd’hui font en effet écho aux recommandations émises par la Fédération des cégeps dans son mémoire déposé dans le cadre de la Stratégie numérique du Québec », a indiqué le président-directeur général de la Fédération des cégeps, M. Bernard Tremblay.

Déposé en décembre 2016 et adopté à l’unanimité par les 48 cégeps dans le cadre des consultations menées par le gouvernement en vue de l’élaboration de la Stratégie numérique du Québec, ce mémoire proposait 27 recommandations destinées à transformer le réseau collégial afin de répondre aux bouleversements de la société en général et du monde du travail en particulier dans le contexte de la quatrième révolution industrielle. Les trois orientations générales du Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur présenté aujourd’hui — soutenir le développement des compétences numériques des jeunes et des adultes, exploiter le numérique comme un vecteur de valeur ajoutée dans les pratiques d’enseignement et d’apprentissage, et créer un environnement propice au déploiement du numérique dans l’ensemble du système éducatif — se déclinent en neuf objectifs auxquels sont rattachées trente-trois mesures qui sont en phase avec l’essentiel des recommandations formulées par les cégeps à cet égard.

La Fédération des cégeps attendra la publication des nouvelles règles budgétaires pour analyser plus en détail les montants alloués aux cégeps pour la mise en œuvre des différents axes de ce plan d’action, mais assure d’ores et déjà le gouvernement de son entière collaboration de concert avec tous les partenaires des réseaux de l’éducation et de l’enseignement supérieur pour faire de ce virage numérique dont le Québec a bien besoin un succès sur toute la ligne.

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d’affaires étudiantes, d’affaires internationales, de formation continue et de services aux entreprises, de financement, de recherche, de ressources humaines, d’évaluation de la scolarité, d’affaires juridiques, de ressources informationnelles, de négociation et de relations du travail. La Fédération des cégeps représente les collèges pour la négociation des conventions collectives. www.fedecegeps.qc.ca.

— 30 —

Source : Fédération des cégeps

Renseignements : Judith Laurier, directrice des communications, 514 381-8631, poste 2337; cellulaire : 514 239-2088

Suivez-nous sur Twitter : @fedecegeps