Textes d’opinion

Les enjeux de 2005 pour la Fédération des cégeps et pour le Québec

Ce texte a été publié dans le numéro du mois de janvier 2005 du journal Réseaux. À la demande du journal, le président-directeur général de la Fédération des cégeps y fait état de sa vision des enjeux pour la Fédération et pour le Québec en 2005.

Par M. Gaëtan Boucher, président-directeur général de la Fédération des cégeps

Pour la Fédération des cégeps, l’enjeu central en 2005 est certainement d’assurer le développement durable du réseau collégial public sur l’ensemble du territoire québécois. Le cégep est l’un de nos meilleurs outils de développement et il doit continuer d’évoluer. Face aux défis actuels et à venir de notre société, et devant les nouveaux besoins de chaque région, les cégeps doivent être pleinement en mesure d’apporter une réponse adaptée aux réalités de leurs étudiants, jeunes et adultes, et à celles des entreprises et de leur milieu. Cela passe par une plus grande autonomie, qui permettra à chaque collège de poursuivre et d’accroître sa contribution au développement économique, social et culturel de sa communauté.

Dans une perspective plus large, il m’apparaît que l’enjeu dominant de la prochaine année au Québec, en lien avec l’état des finances publiques et la situation démographique, sera de s’assurer collectivement du développement plein et entier de chaque région. Les objectifs d’occupation du territoire, d’accessibilité et d’égalité des chances, d’ailleurs bien incarnés par le réseau des cégeps qui offre partout et à tous l’accès à un enseignement supérieur de qualité, devront être préservés en 2005 et dans les années à venir.