Textes d’opinion

UN COMBAT À POURSUIVRE… ENSEMBLE!

Mot de Jean Beauchesne, président-directeur général de la Fédération des cégeps
et d’Alain Aubuchon, président du Regroupement intercollégial des intervenants psychosociaux (RIIPSO)
et directeur adjoint des études, services de la vie étudiante, Cégep de Saint-Jérôme

Semaine nationale de prévention du suicide
3 au 9 février 2013
Texte publié sur le blogue de l’Association québécoise de prévention du suicide

Le suicide est une préoccupation constante dans les cégeps puisque la majorité des étudiantes et des étudiants qui les fréquentent sont de jeunes adultes qui vivent une période de changements importants marquée d’incertitudes et de questionnements. C’est pourquoi les collèges occupent une position privilégiée pour prévenir le suicide et pour promouvoir la santé mentale. Ils jouent un rôle déterminant à cet égard en y travaillant sans relâche depuis plus de dix ans.

Ces efforts menés dans les collèges, mais aussi par les autres acteurs de la société, portent leurs fruits. Selon les dernières données de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le taux de suicide au Québec poursuit sa baisse amorcée en 1999, notamment chez les adolescentes et les adolescents (âgés de 15 à 19 ans). Il s’agit là d’une excellente nouvelle pour toutes les personnes de la société qui travaillent à éliminer le suicide.

Mais qu’on se le dise, la bataille est loin d’être terminée. Le phénomène de la détresse psychologique et du suicide chez les jeunes continue d’être présent. Il est impératif de poursuivre nos efforts non seulement afin d’identifier et de rattraper les jeunes à risque, mais aussi pour promouvoir l’importance de cultiver une saine santé mentale.

Dans les cégeps, plus de 250 intervenants psychosociaux, psychologues, travailleurs sociaux, intervenants de terrains et autres membres du personnel œuvrent quotidiennement à identifier et à soutenir les jeunes à risque ainsi qu’à leur redonner le goût de vivre. Soulignons également tout le travail en amont que réalisent ces personnes puisqu’elles contribuent chaque jour à promouvoir les bienfaits d’une bonne santé mentale, une condition essentielle à l’épanouissement de nos jeunes.

Poursuivons nos efforts à rendre le suicide inacceptable au Québec. Comme société, nous avons la responsabilité et le pouvoir de changer les choses.

Jean Beauchesne
Président-directeur général, Fédération des cégeps

Alain Aubuchon
Président du RIIPSO et directeur adjoint des études, services de la vie étudiante, Cégep de Saint-Jérôme

À propos de la Fédération des cégeps

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d’affaires étudiantes, de formation continue, de financement, de ressources humaines, d’évaluation de la scolarité, d’affaires juridiques, de négociation et de relations du travail. La Fédération des cégeps représente les collèges pour la négociation des conventions collectives. www.fedecegeps.qc.ca

À propos du RIIPSO

Le Regroupement intercollégial des intervenants psychosociaux, rattaché à la Fédération des cégeps, a pour mission de soutenir les intervenants psychosociaux dans leur pratique auprès des étudiants du collégial aux prises avec des difficultés d’ordre psychologique et psychosocial. Il réunit quelque 250 psychologues, psychoéducateurs, travailleurs sociaux, éducateurs spécialisés et autres intervenants de terrain travaillant dans les cégeps. www.riipso.qc.ca